L’origine de l’alliance, pourquoi ça existe ?

La tradition du passage de la bague au doigt est très ancienne, à peu près à la même période que les premiers mariages. En effet, ce signe de fidélité et d’engagement prend son origine en Égypte antique, il y a plus de 6 000 ans. A cette époque il n’y avait bien évidemment pas de matériaux précieux choisis en fonction de certains critères, ni même pour les pierres précieuses, mais uniquement un anneau de chanvre ou de roseaux, mis au doigt des mariés. La tradition du port de l’alliance à l’annulaire de la main gauche a aussi sa propre origine, puisqu’à cette époque, toujours en Égypte antique, les égyptiens pensaient que ce doigt avait une veine directement reliée au cœur, la vena amoris.
Le port de l’alliance à évolué puisqu’en termes de matériau, la Grèce et la Rome antique utilisaient des anneaux de fer, toujours considéré comme gage de fidélité mais aussi ces anneaux étaient associés à la dot, le symbole de l’engagement de la famille et des époux. Jusqu’au 19è siècle, l’alliance de mariage était pour les femmes, de nos jours comme vous le savez les alliances sont aussi pour les hommes.
De fil en aiguille l’Europe chrétienne en a gardé l’usage ce qui a fait perdurer la tradition du passage au doigt de l’anneau, de l’alliance que l’on connaît aujourd’hui, avec une évolution des matériaux, de part l’apparition de matériaux et métaux nobles et des pierres précieuses que l’on peut trouver aujourd’hui sur ces bijoux.

Pourquoi est-ce symbolique ?

Le port de la bague au doigt, est symbolique puisque comme cité au dessus, ce bijou à toujours été symbole de l’amour de fidélité et d’engagement de la part des deux mariés mais aussi des familles. Aujourd’hui nous retrouvons encore cette tradition, qui, au fil du temps, a également tendu vers un objet de mode.

De nos jours une alliance reste symbolique, de par le rituel d’échange des alliances lors de la cérémonie de mariage avec la bénédiction de l’église, symbole d’engagement des deux mariés, symbole d’avoir dit “oui” et d’être liés. Dire oui est en effet aujourd’hui synonyme d’amour éternel et d’union.

Nous parlions un peu plus haut du doigt auquel il est traditionnel de porter une bague de mariage. Une bague à l’annulaire de la main gauche est naturel pour nous mais selon certains pays du monde, cela varie à l’annulaire de la main droite.

Cette tradition a fait éclore un véritable marché de l’alliance, puisque cette dernière est désormais une tradition ancrée, un élément, presque, indispensable pour un mariage ou même des fiançailles ou un pacs.

De nos jours les alliances possèdent un vaste choix de caractéristiques ; les matériaux, l’alliage (or blanc, or rose, or jaune.. ou même les 3 d’un coup, ce qu’on appelle la bague trilogie) les pierres précieuses (diamant, saphir, rubis, topaze, émeraude..) mais aussi les différents types d’alliances, les formes (le jonc rond, le demi-jonc, le ruban…).
N’hésitez pas à venir nous rencontrer lors d’un de nos salons
Téléchargez votre invitation
Salon des Alliances - Plus que des alliances, une rencontre. | Mentions légales | Linov © 2022
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram